Souvenez-vous de 2013, Leonarda, la réforme des rythmes scolaires, la réforme de la fiscalité, les déficits, la non inversion de la courbe du chômage, quand tout à coup entre Noël et le Nouvel An le sujet devient Dieudonné. Manuel Valls publie le 27 décembre un communiqué “Condamnation des propos racistes et antisémites de Dieudonné M’BALA M’BALA“.

Savamment lancé dans une période ou traditionnellement il y a peu de sujets du fait de la trêve des confiseurs les médias ont pu s’approprier le sujet, sujet repris par de nombreux politiques. En effet, pas de travaux en cours à l’Assemblée nationale, ministres en congés donc le moment idéal pour qu’un sujet est une chance d’être repris et que lorsque la rentrée arrive il occupe pleinement le champs médiatique.

Il n’est pas ici question de considérer que le sujet Dieudonné et la nature de ses propos n’est pas important ou d’établir une hiérarchie entre son importance et celles d’autres sujets cités en début de mon billet, simplement de constater le résultat pour ce qui d’occuper désormais les médias et conversations. Manuel Valls réussit ainsi à se mettre une fois de plus sur le devant de la scène tout en protégeant provisoirement le gouvernement de nombre d’attaques.

Ci-dessous un tableau issu de Google sur l’évolution de l’intérêt des recherches effectuées sur Google pour différents sujets. On constate de façon chiffrée l’ampleur du sujet “Dieudonné” comparativement à d’autres sujets qui était important fin 2013.

Enfin,  pour poursuivre sur l’enjeu de communication politique, on ne peut que constater que Dieudonné réussit à disposer d’une audience considérable grâce à ce type de méthode. Ci-dessous les statistiques Youtube de la vidéo de Dieudonné où il répond à François Hollande, cliquez pour voir en grand. Postée le 21 décembre au 5 jnvier 2,2 millions de vues.

Statistiques youtube Dieudonné

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO