Depuis plusieurs jours, l’église catholique souvent sans dissernement a été accusée de boycoter le téléthon. Voici un lien vers les questions que la fondation Lejeune dans un communiqué a soulevées. Ainsi les propos ne sont pas déformés. Voici l’introduction du communiqué:

« Sans mettre en doute la bonne volonté de nombreux participants et le succès de certaines réalisations du Téléthon, nous répondons avec transparence à ceux qui nous interrogent. Quand le Téléthon se réjouit d’avoir mené depuis 20 ans, « la bataille de la citoyenneté des personnes en situation de handicap longtemps exclues de notre société », interrogeons-nous : qu’en est-il ? »

Ces questions sont éminents complexes, la souffrance des parents et des malades est immense. San trahir le sens du communiqué vers lequel je pointe je pense pouvoir le résumer ainsi:On peut légitimement regretter que mettre fin à la vie d’embryons que l’on sait malades soit considérer comme une avancée puisqu’on ne supprime pas le handicap, on évite à des personnes de le vivre ainsi qu’à leur famille. Il est regrettable que des interrogations aussi importantes est été transformées et caricaturées. Comment certains ont-ils pu croire que l’église souhaitait freiner la recherche contre des handicaps aussi terrible que ceux qu’englobent les maladies que le téléthon souhaite guérir.
Si seulement on faisait autant de bruit pour revaloriser les aides aux personnes handicapées afin de leur permettre de vivre dignement, cela aiderait aussi leur entourage.

Si des voies différentes ont pu être entendues, celle de Mgr di Falco me semble intéressante: écouter son interview sur le site du Monde

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO