Beaucoup de bonnes remarques dans ce billet de Frédéric Charles “Préparez vous à la fin du web et au retour des “Grands Magasins” notamment sur l’importance pour les collectivités locales d’aller là où se trouvent les citoyens.

Pour cela, le site de la collectivité doit être un site de services et reposer sur un outil de gestion de contenus bien pensés. Ainsi, la collectivités conserve la pleine maîtrise de ses données, qu’elle diffuse certes sur son propre site mais aussi grâce à tous les systèmes d’échange vers les services de type réseaux sociaux, “là où se trouvent les citoyens” comme le dit justement Frédéric Charles.

On a ainsi un dispositif qui prépare l’avenir en évitant une dépendance trop forte aux services extérieurs, tout en tenant compte de leur indéniable succès aujourd’hui. Sur la répartition des budgets, il est indéniable que les collectivités devraient voir d’avantage leur site comme un outil de diffusion que comme une destination finale.

Au final, succès des réseaux sociaux ou non, le problème central reste me semble-t-il pour les collectivités de faire des outils susceptibles de rendre service aux citoyens et ce qui est lié de fournir des contenus informationnels de qualité, au lieu d’une communication trop exclusivement institutionnelle. Ce point reste inchangé quelque soit l’évolution du trafic entre les sites traditionnels ou les réseaux sociaux.

Tagged with:
 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO