Le Monde continue de gaspiller son encre électronique. Dans son article « François Fillon réunit son micro-parti à Matignon » le journaliste essaie de « refourguer » les sujets de l’été dernier sur des problèmes de financement qui seraient contraire à l’esprit de la loi.
A nouveau, je propose une autre piste plus intéressante pour ce type d’article. L’article propose un lien vers le rapport 2009 du CNCCFP. Cet article ne fait pas mention de Désirs d’Avenir et pour cause, si vous regarder la page 128 de la version 2008 du même rapport (pdf) vous pourrez y lire:

« Précisions apportées par la formation politique
L’association est sortie du dispositif de la loi du 11 mars 1988 modifiée, suite aux décisions du Conseil d’Administration en date des 10 et 25 septembre 2008. Les comptes de l’exercice 2008 sous le régime de la loi précitée ont été établis pour la période du 1er janvier 2008 au 31 octobre 2008 pour tenir compte d’un virement reçu d’un donateur le
10 octobre 2008 ».

Au lieu de risquer de contourner l’esprit de la Loi Désirs d’Avenir à décider de sortir du cadre du financement des partis politiques. Tout simplement !

Le Monde doit trouver trop complexe d’aller enquêter sur les donateurs de désirs d’avenir 😉

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO