Impossible d’être indifférent à une pareille peine. 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts, cela fait nécessairement débat (Le Monde – débat sur le sens d’un jugement, L’Express – La condamnation de Kerviel relance la réflexion sur les banques).

J’étais plutôt choqué d’entendre dans différents médias que la société générale « se félicite » dans un communiqué de ce jugement. Il n’en est rien, cela n’est pas le communiqué de la banque qui ne « se félicite » en aucun cas de cette décision. Ses mots sont plus intelligents que ce que les médias lui font dire.

« Société Générale prend acte du jugement du Tribunal qui conclut à la culpabilité de Jérôme Kerviel pour abus de confiance, introduction frauduleuse de données dans un système automatisé, et faux et usage de faux. » Lire la suite

Mon propos n’est en aucun cas celui d’un juriste. Koztoujours ou Maître Eolas ont des éclairages très intéressants à ce titre. A ce stade, puisqu’un autre procès devrait avoir lieu, comment ne pas voir une condamnation à vie dans un pareil jugement, une condamnation qui enlève tout espoir de lendemains meilleurs. Sans être matérialiste, la perspective de ne jamais pouvoir espérer plus qu’une certaine somme pour vivre est une peine qui semble trop lourde dans un pays où la perpétuité ne signifie pas toute la vie.

Société Générale va devoir gérer très finement sa communication. Les failles étaient trop nombreuses et les licenciements des responsables paraissent des sanctions bien légères à l’opinion.
Le jugement reconnait une culpabilité pleine et entière de Jérôme Kerviel (lire le délibéré du juge à partir de la page 62) sans aucune nuance. Voici quelques mots et expressions tirés du jugement: stratégèmes, endormir la méfiance, processus frauduleux, falsifications, dissimulations, trahison, cynisme. C’est certainement la moins mauvaise des situations pour la banque qui a donc désormais à gérer:

  • un soupçon d’incompétence, de pareils failles étant incompréhensibles. La banque a commencé dès qu’elle à révéler le problème a gérer cet aspect. Les sanctions sont tombées, les mesures ont été prises, le temps a commencé à faire son œuvre.
  • un statut de victime pour Jérôme Kerviel aux yeux d’une partie de l’opinion, la banque devenant de fait pratiquement coupable. Coupable d’acharnement, symbole des dérives d’un système déconnecté des réalités qu’une peine surréaliste vient rappeler. La banque pourrait je crois ne pas demander l’application de la peine. Elle devra choisir le bon moment pour s’exprimer ou non sur ce point qu’elle a éludé lundi. (sur l’application de la peine article de BFM,

Plusieurs commentaires sur le blog de la banque ont été publiés, la banque les a laissés, ce qui est une excellente démarche de leur part. Voir le blog de la Société Générale avec le billet sur Les entreprises familiales contenant 5 commentaires sur l’affaire Kerviel qui n’ont donc rien à voir avec le sujet du billet.

Extraits:

« Jérome Kerviel par fco | Le 05/10/2010 Jérome Kerviel vous dois 5 milliards de euros !! c’est ridicule ,sandaleux !! Vous des incapables a la société Générale . Des nuls !!! voila ce que vous etes !

M. Kerviel & la SG sont dans un bateau par Slang | Le 05/10/2010 Rappel à tous les commentateurs : la SG n’est pas une bande d’escrocs, c’est une banque, ça n’est pas la même chose. Soyez donc nuancés.

Incompétence par Oufti | Le 06/10/2010 C’est incroyable vous préférez passer pour des cons et des incompétents au niveau de la sécurité de vos contrôles que pour des complices… Le monde de la finance aussi mauvais que vous, vous jugera sur cette incompétence donc… N’en attendez aucune clémence…

Vos commentaires concernant le procès de M. Kerviel par Etienne Glémas (Community manager) | Le 06/10/2010 Pour information, nous avons dupliquer vos commentaires concernant la décision du tribunal dans le procès de M. Kerviel, afin de les rassembler dans une section dédiée (http://www.societegenerale.com/coulisses/proces-kerviel-notre-position) »

Ouvrir un défouloir est une bonne position puisque les internautes s’exprimeront de toute façon, mieux vaut laisser ce sentiment s’exprimer au sein même du site de la Générale, alors que des informations de qualité gérées par la banque sont a porté de clic des internautes que de fermer totalement les vannes.

Accepter de « lâcher ainsi prise » est très difficile pour une grosse entreprise, il sera intéressant de voir jusqu’où ira la banque. On sent un peu de fébrilité, puisque le commentaire du community manager est en double, je crois que le défouloir a dû être ouvert en fin de matinée, il ne me semble pas l’avoir vu avant.

MAJ:

Via L’Expansion: « La Société Générale exclut de réclamer l’intégralité des 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts infligés par la justice à son ancien trader Jérôme Kerviel, a déclaré mercredi la directrice de la communication du groupe, Caroline Guillaumin, sur France Info »

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO