En lisant le billet plein de bon sens “Social MEDIA, et si on n’y allait pas ?” je me suis interrogé sur le sens même de l’expression “média sociaux”. J’ai le sentiment que cette expression n’a pas grand sens et qu’elle ne va pas tarder à disparaître. Un peu comme les blogs qui ont catalysé sur eux le phénomène plus large de la capacité de chaque individu à créer son média, à être un média à partir de 2002 et qui aujourd’hui ne signifient plus grand chose. Blog, site, twitter, facebook, l’important est d’avoir un ou plusieurs endroits pour exister en ligne. Exister socialement, c’est à dire pouvoir s’exprimer, avoir l’occasion d’écouter d’autres personnes et au final d’échanger.

twitter et facebook sont parfois appelés médias sociaux alors que dans une société ou internet fait à ce point parti de notre quotidien on pourrait parler sociologiquement d’espace social, au même titre qu’un café, une salle de concert ou un club de pétanque. Ce qui a changé considérablement la donne avec le virtuel, c’est que des entités abstraites ont maintenant la possibilité d’exister dans les espaces sociaux en question.

Cela permet de donner du travail aux agences conseils 😉 puisque savoir comment faire exister une entité abstraite: institution, entreprise, marque,… dans un même espace que des individus est totalement nouveau. C’est même censé être un mélange des genres permis bien naturellement par la levée des contraintes physiques offerte par le virtuel. Cela explique le ridicule et les flops de certaines présences et au contraire justifie le succès d’autres présences, qui savent montrer leur personnalité, nécessairement innovantes compte tenu de la nouveauté de cette possibilité.

Mais le terme de média n’est pertinent que lorsqu’on n’a pas naturellement sa place dans les espaces sociaux comme facebook ou twitter. Alors en effet on y voit un moyen d’exister, un canal pour entrer en contact alors que ce qui doit primer c’est la relation elle-même, la relation qu’on peut établir avec ses interlocuteurs. Une personne physique y verra un lieu à la fois d’expression et de rencontre, donc un espace social ou un réseau. Parler de médias sociaux serait donc avoir une logique web 1.0 (oh le crime !), un véritable anachronisme en somme.

Donc ne nous appelez-plus média sociaux !
Eventuellement réseaux sociaux.

La dernière campagne Tipp-Ex le montre bien. Elle est géniale. La relation prime, il n’est aucunement question de média. Tipp-Ex se fond totalement dans les usages d’internet, elle reprend les codes, les habitudes, l’ergonomie pour qu’on comprenne bien à quoi sert Tipp-Ex. L’interaction est fantastique puisque la sortie du personnage de la vidéo pour aller chercher un élément de la page lui donne une existence. On vit une relation, une expérience avec la marque qui ainsi existe véritablement en ligne. Rien n’a voir avec un média. Réseau pourquoi pas, puisqu’on a bien sûr envie de faire partager cette expérience à d’autres personnes. C’est l’aspect viral que la “personnalité” de la marque ainsi orchestrée donne envie de faire connaître.

PS: les médias participatifs par contre ont tout leur sens. Un média organisé à l’ancienne, c’est à dire avec des journalistes, une rédaction, qui sait ouvrir ses portes aux internautes, cela donne tout son sens à pareil expression.

Tagged with:
 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO