WordPress vient de sortir sa nouvelle version, la version 3. Elle contient quelques grandes avancées.

Cet excellent outil permet maintenant de créer une véritable plateforme de blogs. Vous pouvez créer votre blog, rien ne change, mais aussi une plateforme d’hébergement complète. Bien sûr il faut être un peu bricoleur pour la plateforme, mais pour avoir créé Haut Et Fort en 2003 à partir de pas grand chose, je peux vous assurer que cette version 3 de WordPress simplifie grandement ce type de projet. Pour autant, l’intérêt des blogs étant en partie passé de mode pour toucher les individus, au profit des réseaux sociaux, l’application dérivée de WordPress à suivre est BuddyPress qui permet de disposer d’un environnement de type réseau social totalement indépendant. Pour des projets de com notamment interne, c’est un trés bon outil. Il faut probablement attendre quelques semaines pour que BuddyPress se base bien sur la version 3 de WordPress et non plus la version 2.9.
Si j’écris que les blogs sont passés de mode c’est simplement parce que maintenant il faut vraiment aimer écrire pour avoir un blog, sinon on va sur Facebook ou Twitter beaucoup plus vivants. Il y a quelques années, les commentaires à la suite d’un article étaient vraiment utilisés, chacun indiquez l’adresse de son propre blog, il y avait des liens croisés (pingback,…) désormais les commentaires ont repris leur place plus accessoire, les conversations ont lieu ailleurs, les blogs ont retrouvés leur rôle de carnet pas de couteaux suisses de la communication personnelle comme ils ont pu l’être.

Autre nouveauté, ou plutôt amélioration, la possibilité de créer facilement de nouveaux types de données (explications en anglais). C’est un peu technique, mais concrètement cela permet à WordPress d’être encore plus facilement utilisé comme un véritable outil de gestion de contenus. Dans un style différent on se rapproche tout de même de fonctionnalités présentes dans Drupal, le CMS phare actuellement (bon article comparant WordPress dans sa version précédente à Drupal, la version 3 réduisant encore l’écart). Les concepteurs de sites vont pouvoir aller plus facilement plus loin. Dans le même esprit les possibilités de Taxonomy s’améliorent encore (explications en anglais). La Taxanomie a les avantages à la fois des mots clés et d’un rubriquage. Un contenu peut ainsi être associé à différents termes afin d’êtreclassé tout en pouvant être affiché à différents endroits d’un site. Cela donne une grande souplesse pour concevoir un site et permet d’afficher les contenus à différents endroits du site de façon beaucoup plus pertinente pour les internautes. Les concepteurs de site comprendrons.

Tagged with:
 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO