Aquitaine.frLa région Aquitaine a sorti récemment une nouvelle version de son site www.aquitaine.fr. Résolument dans l’air du temps en terme de design et de fonctionnalités, au delà de cette réussite sur les apparences, qu’en est-il en terme de stratégie web.

  • En terme d’image, cette apparence est sans conteste positive.
  • En terme de satisfaction des internautes, la réussite est présente aussi. En effet, pour une institution, un des difficultés est de fournir à la fois des informations de fonds, des informations pratiques et une actualité attrayante de type magazine susceptible de fidéliser les internautes. Les deux premières relèvent sans conteste de son périmètre, mais la dernière est évidemment mieux traités par les media, organisés pour cela et disposant de la légitimité nécessaire. C’est ici que le choix de la région de valoriser des flux rss issus de sources diverses dont des médias, ainsi qu’un flux de l’AFP régionale est un bon choix. La moitié de la page informe ainsi, sur l’actualité régionale par des sources diversifiées. Externalisation intelligement intégrée à cette page portail en somme.
  • Concernant la navigation, le nuage de mots clés (tags cloud), que je considère souvent comme peu utile et plutôt un effet de mode, me semble ici pertinent. En effet, sur le site d’une région les informations sont tellement nombreuses et les publics variés qu’il est difficile de savoir ce qu’il faut valoriser. Je ne suis pas sûr à 100% du critère qui défini la taille donnée à chaque expression (probablement le nombre d’articles sur le sujet) mais au final les missions de la région par ordre d’importance sont bien représentés, et les domaines les plus recherchés par les internautes sont probablement effectivement ceux qui apparaissent dans la taille de police la plus importante. Le nuage de mots clès, seul outil de navigation est donc vraiment pertinent. C’est d’avoir su se limiter à cette seule possibilité de navigation thématique qui est un excellent choix ergonomique.
  • Un coup de chapeau est vraiment aussi à donner pour la simplicité de la page qui se veut vraiment un outil au service de l’internaute, quand tant de sites institutionnels essaient absolument de caser presque en une la biographie de leur dirigeant, ou l’historique de l’institution, qui intéressent à dire vrai souvent peu de monde. Une agence aurait-elle réussi pour une fois à imposer à ce point ses vues (celles des utilisateurs) à son client 😉

La limite de cette page est que tous les liens pointent vers l’extérieur. Probablement est-ce un choix, et on ne pas tout avoir. Ici on est vraiment dans une page de type netvibes. Mais des rappels plus nombreux de cette page, de certaines fonctionnalités dans le site même de l’institution (region.aquitaine.fr) auraient été les bienvenus. Le chantier est probablement très vaste, les contenus étant nombreux. Peut-être cela viendra-t-il dans un second temps.

Enfin, évidemment la place laisser aux contributions des internautes est un pas décisif pour faire entrer une institution régionale dans cette ére nouvelle de la participation, qui est apparue sur les ondes radios il y a plus de 10 ans et qui monte sur le web depuis environ 5 ans. A ce titre les commentaires et trackbacks possibles sur le site de l’institution elle-même montre que cette logique a été poussée au delà de la page de type netvibes qui fait ici l’objet de l’essentiel de mon commentaire.

Tagged with:
 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO