Utilisateur depuis de long mois, et surtout utilisateur satisfait et conquis de ce « produit » je publie ici mon premier billet sur le sujet alors que Netvibes a levé il y a quelques semaines 12 millions d’euros.
Dans une interview à 01net Tarik Krim son fondateur explique le contexte de deportalisation. En effet, si les pages d’accueil personnalisables sont depuis des années évoquées, qu’est ce qui explique qu’avec des outils comme Netvibes le concept prenne enfin ? Il y a 2 raisons il me semble:

  • l’ergonomie de Netvibes est excellente, AJAX apportant notamment une réactivité et des performances qui empêchaient les précédentes tentatives d’être des succès
  • Netvibes ne nous vend pas toute une soupe de services, surtout en se fermant d’autres services. Je vise évidemment des portails comme Yahoo qui bien qu’excellent ne seront jamais aussi ouverts vers des services extérieurs que Netvibes.

Netvibes est donc désormais ma page d’accueil, d’autant plus pratique que je change souvent d’ordinateur (bureau, domicile, situations diverses de mobilités) je retrouve tout en quelques clics sur netvibes, gmail et consors. Netvibes est donc aussi une grande menace pour les sites de média traditionnels puisqu’on peut maintenant avoir son info pertinente sous les yeux d’abord chez netvibes (sélection de flux des principaux médias et blogs).
Je m’interroge par contre sur les barrières à l’entrée dont bénéficient netvibes. Elles existent sans doute (Index Ventures et Accel en tout cas en ont sans doute vu !) mais j’ai du mal à les voir. En effet, si un autre service du même type ouvre je pourrai assez rapidement migrer chez eux (grâce aux exports de flux en OPML par exemple). Il est vrai cependant que plus le temps passe plus je personnalise ma page netvibes et que de nouveaux services vont sans doute arrivé au sein de netvibes, en d’autres termes, le transfert ailleurs que chez netvibes nécessitera bientôt plusieurs heures ce qui est une vrai raison de fidéliser les déjà 5 millions d’utilisateurs et donc de pouvoir capitaliser.

Le NYTimes prépare un service mytimes (accessible depuis la barre d’onglets tout en haut de leur site) qui pourrait bien ressembler il me semble à un aggrégateurs et à terme à une version média de netvibes. Je peux me tromper mais il s’agirait là d’une excellente idée pour faire en sorte que ceux qui ont fait du New York Times leur page d’accueil ne la remplacent pas par netvibes par exemple au sein duquel ils feraient leur propre sélection de flux d’actualités (don ceux du nytimes).

Que voyez-vous comme barrière à l’entrée ou menaces pour un service tel que netvibes ?

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO