Je me suis inscrit il y a assez longtemps sur BuzzParadise puisque je m’intéresse au marketing communautaire, viral, buzz,…
Une première “campagne” vient de m’être proposée avec l’envoi d’un CV des Sunshiners. Petit commentaire musicale sur ce groupe originaire du Vanuatu: île du pacifique dont on parle finalement beaucoup, entre leur souci lié à la montée du niveau de la mer qui risque de les faire disparaitre et sauf erreur de ma part leur extension internet en .tv qui leur avait donné une manne financière inespérée dont on ne peut que se réjouir pour eux à la vue du problème écologique qui les touche (si cela peut les aider).
Ils ont repris des standards de la pop comme Supertramp, The Cure, Depeche Mode et cela rend plutôt bien, cela donne un reggae très rafraichissant. Le discours commercial est assez basique en jouant à fond sur la carte reggae/pacifique, mais pourtant le résultat est sympa. Leur site web est très réussi puique en 2 clics on peut écouter des extraits sur un jude box virtuel.

Déchirant dilemne intérieur maintenant, ai-je été acheté pour écrire ce billet que j’étais pourtant spontanément. Se sent-t-on redevable de quelque chose sous prextexte qu’une société commerciale vous envoie gratuitement un CD. Aurais-je dit du mal du disque si j’en avais pensé ou me serai-je simplement abstenu afin de ne pas mentir sans pour autant me mettre éventuellement à dos pour de futurs “cadeaux” Buzz Paradise. Autant de question métaphysiques troublantes pour quelqu’un qui s’intéresse à ce type de marketing et qui cherche à comprendre le comportement des internautes. Tout psychanaliste doit commencer par sa propre analyse, peut-être en est-il de même en marketing.

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO