Sur le blog du projet socialiste, voici ce que l’on peut lire dans un billet:

Pour créer un site en quelques minutes grâce à la plate-forme de blogs du Parti socialiste, il suffit d’adresser sa demande à sn.ntic@parti-socialiste.fr.

On peut trouver plus d’informations sur le blog du secrétariat national aux T.I.C qui annonce fièrement au 27 juin 2006 180 blogs créent.

Le parti socialiste dispose donc bien, contrairement à l’UMP d’une vrai plateforme de blogging. En effet, tous ces blogs tournent grâce à la plateforme WordPress MU, qui est une version de WordPress permettant de déployer facilement un nombre illimité de blogs, en d’autres termes une plateforme.

Le choix qui est fait et qui est le seul possible est celui d’un contact humain, par email, qui permet aux responsables de fédérations, élus de demander la création d’un blog sur cette plateforme. Le PS justifie sa stratégie de communication plus discrète que celle de l’UMP. En effet, le PS pousse simplement chacun des membres ou organes du parti à s’exprimer en ligne c’est de la communication interne, alors que l’UMP orchestre en même temps qu’il crée des blogs une communication externe. Au final seuls les résultats compteront. Le PS prend cependant une longueur d’avance en terme d’efficacité car sur internet c’est la réalité de la densité du maillage, le nombre de billets publiés effectivement (et leur qualité 😉 ) qui feront la différence et rendront le dispositif efficace. C’est pourquoi communiquer en interne, être pédagigue est crucial.

Pour voir régulièrement l’état des forces en présence voici l’annuaire socialiste et l’annuaire UMP, les deux étant bien évidemment incomplet puisqu’idéalement il faudrait avoir une vision plus claire des sympathisants qui pourront faire la différence le moment venu mais qui par définition sont moins actifs en dehors des périodes électorales.

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO