Annoncé en grande pompe par plusieurs ministres, le vendredi 23 juin, je n’ai malheureusement pas eu la chance de pouvoir consulter geoportail.
Loin de moi l’idée de me lancer dans une critique et une autoflagellation bien française. Cet incident sera sans doute rapidement rétabli (même si ce matin, l’accès est toujours impossible!), le service est sans doute très bien, et l’initiative est excellente puisque des organismes “officiels” offrent ainsi des outils fort sympathique et très actuels.

Juste une remarque cependant. Il aurait été tellement plus intelligent de lancer le service en beta de façon progressive pour éviter un tel embouteillage et en d’autres termes une telle déconvenue en terme de communication pour un lancement. Ce service certainement très bon, renvoit ainsi une image négative voire ridicule en terme de maitrise technique.
Je ne doute pas en plus que nombreux ont du être les conseillers techniques qui ont signaler ce risque, mais qu’au prétexte d’avoir une inauguration par 3 ministres le choix a du être fait de cette stratégie de lancement qui est au final un bide. La “touche institutionnelle” est donc bien présente dans geoportail, à savoir un manque flagrant de compétence technique, de connaissance des réalités techniques d’un tel projet et c’est ainsi qu’avec beaucoup de talent ont abouti à un tel couac.

Il me tarde d’essayer le service, pour en faire l’éloge. On ne parlera heureusement bientôt que des qualités de ce service.

Mise à jour: Richard explique comment voir tout de même le superbe outil de l’IGN en passant par les pages jaunes.

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO