L’UMP franchi un pas significatif dans sa présence au sein de la blogosphère. A la fois modeste et pourtant difficile je crois d’en faire plus.

Au travers de ce site www.ump-blogs.com , je serai d’ailleur tenter de parler de cette page, l’UMP entend je pense fédérer des blogs lui étant favorables. Il s’agit d’une simple page syndiquant différentes sources. C’est un excellent moyen pour regrouper des énergies et surtout récupérer et canaliser les initiatives des blogeurs. En effet, ce site peut devenir un site de référence au sein duquel les bloggers de droite, pro-sarkozy essentiellement, seront fiers de voir figurer leurs billets.
Et dans le même temps les bloggers gardent leur total indépendance, publient sur leur propre blog avec chacun leur personnalité.
En effet, un parti peut il me semble difficilement lancer une véritable plateforme de blogs, c’est à dire un outil de publication proposé à ses militants et sympatisants. Cela impliquerait une responsabilité au moins moral du parti sur les écrits qui du fait de la plateforme serait attribuer qu’on le veuille ou non au parti. En laissant les bloggers libres, avec des outils de publication diversifiés, des design de blogs très différents l’UMP fait le bon choix, d’autant qu’il n’y a pas d’autres choix possibles. En faire plus serait une tentative de récuperer vouée à l’échec et même contre productive. La plateforme blogmilitant expérience trés intéressante n’aurait en aucun cas pu être reprise officiellement par l’UMP ou en tout cas pas à cette échelle car un parti ne peut proposer à n’importe qui d’héberger son blog, ni même à ses militants (surtout quand leur nombre dépasse les centaines de milliers).

A côté de la page portail, une sorte de blog officiel http://blog-ump.typepad.fr/ est utilisé pour faire entendre la voix officielle au milieu des autres blogs.

Pour résumer l’UMP syndique donc différentes sources sur une page et à ouvert un blog officiel. En somme pas grand chose, et pourtant c’est ainsi qu’un parti peut avancer efficacement ses pions pour se faire une place. Les règles du marketing tribal s’appliquent totalement dans ce cas. A savoir que tel un ethnologue qui voudrait comprendre les pratiques en vigueur dans la blogosphère le parti se doit d’être modeste et discret pour se faire une place, ne choquer personne, faire parti peu à peu du paysage, afin le moment venu de disposer d’une vrai légitimité pour agir. On peut prévoir une monté en puissance progressive, qui permettra à l’UMP d’agir à plein régime en 2007 pendant la campagne sans choquer les bloggers qui auront été habitués à cette présence.

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.
WordPress SEO